PIERRE RAGUES COMPETITIF A IMOLA, MAIS DES PROBLEMES MECANIQUES PENALISENT OAK RACING

Écrit par Fanny IBC

3 juillet 2011

Pierre Ragues n’a pas pu convertir la compétitivité affichée en un bon résultat en course: le OAK Racing team a rencontré de nombreux problèmes mécaniques lors des six heures d’Imola.

La OAK-Pescarolo numéro 15 avait pris le départ de la cinquième position sur la grille, en s’étant qualifiée devant toutes les autres voitures LMP1 à moteur essence. C’est Guillaume Moreau qui était au volant en début de course, et il se hissait même dans le top 4 en début d’épreuve.

Au quart de la distance, Moreau passait le relais à Pierre Ragues en sixième position. Mais Pierre allait très vite connaître des soucis, qui le faisaient rétrograder. Peu après la deuxième heure de course, il rentrait au stand avec des problèmes moteur, qui occasionnaient un changement de boîtier électronique. Le pilote et l’équipe connaissaient également des difficultés de communications radio. Trois tours avaient été perdus dans l’opération, et un quart d’heure plus tard seulement, Pierre était forcé de repasser par le stand pour résoudre un problème de boîte à air. Cette fois, vingt tours allaient être perdus, et tout espoir de bon résultat s’envolait.

Pierre reprenait la piste en 42° position, et se comportait en pilote professionnel pour tenter de refaire une partie de retard. Malheureusement, au moment où il repassait le volant à Guillaume Moreau, c’est un capteur d’accélérateur qui faisait des siennes. La voiture reprenait la piste pour terminer les six heures de course à la 34° place. Une grosse déception pour toute l’équipe, après les espoirs nés en essais libres et qualifications, où Ragues et Moreau avaient chacun réalisé le cinquième temps.

Pierre Ragues: “Je suis très déçu de ce résultat, et de rencontrer de nouveau des problèmes de fiabilité. Une nouvelle fois nous sommes compétitifs mais pas fiables, et nous passons à côté d’un bon résultat en course. Malgré les conditions météo difficiles et changeantes ce week-end, je me sentais bien au volant et j’espérais un bon résultat sur cette piste d’Imola. Nos cinquièmes temps montrent que nous avons une bonne voiture, rapide. Au début de mon relais, tout allait bien et je commençais à entrevoir la meilleure performance des voitures « essence », quand les soucis ont débuté. Nous avons perdu une trentaine de tours, et toute possibilité de signer un bon résultat. C’est une énorme frustration, mais nous ne baissons pas les bras, notre détermination à finir la course le montre. La chance tournera un jour. Nous avons un peu de temps devant nous pour préparer la manche de Silverstone, en septembre, l’équipe va donc travailler encore plus fort et revenir à l’assaut. Merci une nouvelle fois à mon sponsor Group Auto Union, qui m’accompagne même dans les moments difficiles et quand la chance nous fuit.”

Pour plus d’information surPierre Ragues : www.pierreragues.com ou www.quadrasports.com

Vous devriez aimer…