RALLYE DE MONZA: VICTOIRE INAUGURALE DE PIERRE RAGUES EN RGT

Écrit par Ange Pasquali

6 décembre 2020

C’était la dernière épreuve du Championnat du Monde des Rallyes, et Pierre Ragues l’a remportée dans la catégorie RGT, qui plus est, dans des conditions météorologiques extrêmes.

Pour Pierre, cette course était marquée du sceau de l’inédit : première participation en Championnat du Monde des Rallyes, première expérience en pneus neige, et premier engagement de l’Alpine A110 Rallye à l’aube d’une ère sportive nouvelle et riche pour le constructeur. Le tout couronné d’une première victoire !

Pour clore une saison malmenée par la crise sanitaire, le Rallye de Monza aura mis les équipes face à l’un des plus gros défis de l’année en termes climatiques. Alternance de pluie et de neige, spéciales interrompues… Pierre et son copilote Julien Pesenti en ont aussitôt pris la mesure, et ont affronté le challenge avec un aplomb déconcertant, les performances de la voiture et de ses pneus contribuant, il est vrai, à la confiance des deux hommes. L’Alpine, chaussée par Michelin et engagée par Racing Services, s’est extrêmement bien comportée dans ces conditions scabreuses. Seize spéciales figuraient au programme de ces quatre jours, quasiment tous émaillés d’incidents et de rebondissements inattendus.

Après la Super Spéciale de jeudi, le rallye se poursuivait par une série de spéciales à proximité du fameux Autodromo Nazionale di Monza (et son légendaire anneau de vitesse). Pierre et Julien ont entamé les épreuves du vendredi en grande forme, s’adjugeant quatre des cinq meilleurs temps. Mais une double crevaison dans la SS5 (Cinturato) leur coûté 2’30 et du même coup, le commandement. Les deux équipiers avaient retrouvé leur rythme pour la spéciale P Zero Grand Prix, et regagnaient 22’’6, en signant à nouveau le meilleur chrono. Au terme de cette journée épique, ils ne pointaient plus qu’à 41’’5 des leaders en RGT.

Les spéciales de samedi devaient conduire les pilotes dans les montagnes de Lombardie, assaillies par des tempêtes de neige. Au fil de spéciales ponctuées de drapeaux rouges, Pierre affirmait son aisance en faisant claquer des temps impressionnants. Meilleur chrono dans la SS8 (Gerosa), il se rapprochait à 21’’3 de la tête, prenant soin de maintenir la cadence et de réduire encore le déficit par la suite, lors de spéciales interrompues par la neige. A l’arrivée de la SS11 (répétition de Gerosa), Pierre avait réduit son retard à 1’’3 seulement. La SS12 allait être annulée à cause d’une météo proprement infernale. Et dans la SS13 (répétition de la spéciale Grand Prix), Pierre parvenait à reprendre le commandement, avec une avance de 22’’5.

Les trois dernières spéciales, ce dimanche matin, se sont déroulées sous la pluie et dans la boue -mais n’est-ce pas un temps de saison sous nos latitudes ? Pierre a dominé la première, la SS14, portant son avantage à 57’’3, et habilement géré les deux suivantes afin d’assurer sa victoire en RGT. Un succès pour ses débuts en WRC, et une fin de saison idéale…

Commentaire de Pierre : « Waouh ! Quel week-end, quel rallye et quel résultat ! Je ne m’attendais pas à une telle série de défis pour ma première participation en WRC. Il a fallu s’adapter à des conditions exigeantes et capricieuses. A tout moment, les circonstances pouvaient prendre une tournure totalement nouvelle. J’étais content de réussir à éviter les écueils, car ils étaient nombreux. Hormis notre crevaison, Julien et moi avons bien déjoué les pièges, tout au long de ce rallye que je qualifierais d’extrêmement humide et hivernal ! Je suis tellement heureux de remporter cette victoire en RGT avec l’Alpine A110 Rallye, ces pneus Michelin impressionnants d’efficacité, et YACCO. Je suis heureux de l’offrir à tous mes partenaires. Nous avons perdu deux minutes et demie vendredi dans la SS5 à la suite d’une double crevaison, mais à aucun moment nous n’avons craqué, concentrés que nous étions sur l’objectif de reprendre la tête. La performance de l’Alpine est très intéressante surprenante. Ce fut un réel plaisir et un honneur pour moi de représenter Alpine à Monza, et de lui rapporter une première victoire à l’aube d’une ère sportive nouvelle. Je ne pouvais rêver plus belle conclusion pour ma saison 2020 ! »

Vous devriez aimer…