RALLYE DE CROATIE: PIERRE RAGUES EMMAGASINE UNE SOLIDE EXPERIENCE EN WRC

Écrit par Ange Pasquali

25 avril 2021

Pierre Ragues vient d’ajouter une très belle épreuve à son projet en Championnat du Monde des Rallyes. Il a disputé ce week-end le Rallye de Croatie, troisième manche du calendrier WRC 2021, au volant de sa Volkswagen Polo R5. Une expérience de plus, et cette fois sur l’asphalte de routes délicates (avec des plaques de béton sur certaines portions).

En guise de mise en bouche, le pilote français, épaulé de son fidèle équipier Julien Pesenti, eut à surmonter pas mal d’embûches le premier jour. Il fallait du cran et beaucoup de détermination pour aller au bout. Ils l’ont fait !

Ces trois jours de course comportaient vingt spéciales, sur des routes à l’asphalte le plus souvent glissant, et piégeux parfois. Le degré d’adhérence, non seulement précaire mais aussi très variable d’un passage à l’autre, exigeait une grande finesse de pilotage et une précision absolue.

Huit spéciales étaient au programme du vendredi : quatre épreuves spéciales, sur lesquelles les concurrents s’alignaient deux fois. Le moral de Pierre fut mis à l’épreuve dès la deuxième spéciale (Kostanjevac-Petrus Vrh) où une crevaison lui fit perdre pas loin de 4 minutes. L’après-midi sur cette même boucle, nouvelle déconvenue : l’équipage se voit attribuer un temps forfaitaire, la spéciale se trouvant interrompue par un drapeau rouge.

Malgré tout, pas question de se laisser abattre. Samedi, au fil des kilomètres Pierre parvenait à prendre une belle assurance et ne cessait de progresser sur ces profils de route réellement difficiles. Huit spéciales au menu du deuxième jour, de nouveau divisées en quatre chronos distincts, courus deux fois chacun. Dès la SS9 (Mali Lipovec-Grdanjci), le samedi matin, Pierre imprime un rythme soutenu à sa Polo R5 et établit le 19e temps des 59 voitures en lice.

Il maintient cette cadence dans la SS10 (Stojdraga-Gornja) et un autre chrono intéressant s’annonce, venant confirmer le précédent. Hélas, dans les 500 derniers mètres, alors qu’il rattrape un concurrent moins rapide, Pierre perd un brin de concentration et se laisse piéger par l’un de ces innombrables virages délicats. Il sort de la route, et malheureusement ne parvient pas à s’extraire de l’épaisse végétation.

Game over ? Certainement pas. L’équipage réussit finalement à rejoinder le parc d’assistance de Zagreb, afin d’être en mesure de reprendre la course le lendemain matin en Super rallye puisque le règlement le permet. Quatre spéciales étaient inscrites au programme d’aujourd’hui, dont la très attendue Power Stage Zagorska Sela-Kumrovec, lors de laquelle Pierre Ragues et Julien Pesenti ont pu retrouver le rythme affiché la veille, et le tenir avec constance, d’une spéciale à l’autre, face à des pilotes engagés régulièrement dans l’intégralité du Championnat du Monde.

Commentaire de Pierre : « C’était le premier rallye de Championnat du Monde disputé en Croatie, et je suis heureux d’avoir pu y prendre part. J’ai le sentiment d’avoir beaucoup appris ce week-end, en termes de pilotage. Au-delà des ennuis du premier jour qui auraient pu entamer notre moral, j’ai vu que je m’améliorais au fil des passages, que mon pilotage se faisait plus fin, plus précis. Nous n’avons jamais baissé les bras. Il était très important pour nous d’aller au bout, et de montrer de quoi nous étions capables. J’ai beaucoup aimé le profil de ces routes, certes pas faciles, mais je trouve que ce Rallye de Croatie était globalement très intéressant. Évidemment, la crevaison du premier jour nous a pénalisés d’entrée de jeu, mais j’ai été surtout déçu par le crash de samedi ; j’aurais tellement aimé répéter cette spéciale pour confirmer nos progrès Heureusement, nos chronos d’aujourd’hui sont là pour les démontrer, mais à cause de cette sortie de route, nous avons manqué pas mal de kilomètres de course samedi, où nous aurions pu nous exprimer. Quoi qu’il en soit, participer à un rallye de Championnat du Monde est une expérience inestimable pour Julien comme pour moi et nous sommes heureux d’avoir conduit notre Volkswagen Polo R5 à l’arrivée. Une fois encore, merci à mes partenaires Yacco, First, Sparco et Groupe Polmar, ainsi qu’à l’équipe Racing Services qui a fait un boulot formidable ce week-end, une fois de plus. »

La saison de Pierre va se poursuivre à présent en Coupe du Monde FIA R-GT 2021, avec l’Alpine A110 Rally.

Vous devriez aimer…