PIERRE RAGUES DANS LE TOP-10 D’UN RALLYE DU TOUQUET TRÈS DISPUTÉ

Écrit par Ange Pasquali

29 mai 2021

Dixième au classement général, huitième en catégorie R5, Pierre Ragues savait que le 61e Rallye Le Touquet-Pas-de-Calais serait une épreuve âprement disputée. De fait, un nombre impressionnant d’équipages de pointe s’alignaient au départ.

Il s’agissait de la manche d’ouverture du Championnat de France des Rallyes asphalte, et tout le monde attendait cet événement avec impatience, comptant également pour la Coupe de France des Rallyes. Pour Pierre et son copilote Julien Pesenti, repartir avec un beau résultat dans le top-10 constitue un réel sujet de satisfaction ; cela témoigne de la solidité et de la complémentarité de leur duo en rallye. De même, on y voit une preuve supplémentaire de la compétitivité de leur Volkswagen Polo R5 chaussée par Michelin.

Un temps sec et ensoleillé a régné sur les deux jours -et onze spéciales- de course, offrant à Pierre une nouvelle opportunité d’accumuler de l’expérience en rallye, sur l’une des épreuves les plus difficiles et atypiques en France.

L’itinéraire du vendredi consistait en trois boucles répétées deux fois chacune : Frencq-Widehem, Bernieulles-Parenty, et Hucqueliers-Inxent. Pierre a régulièrement figuré dans le Top Ten. Mais il a perdu 40 secondes dans la dernière portion de la SS3, sur une sortie de route. Par chance la voiture ne fut pas endommagée. Les techniciens et mécaniciens de Racing Services prirent toutefois la précaution de l’examiner scrupuleusement au Service Park de la mi-journée. L’après-midi se déroula sans problème et Pierre terminait cette journée à la 11e place, déterminé à remonter le lendemain dans la hiérarchie.

Cinq spéciales étaient inscrites au programme d’aujourd’hui samedi : Roussent-Buire-le-Sec, Remortier-Embry, Lebiez-Crequy, Crequy-Rimboval et Zoteux-Preures. Pierre Ragues décrocha sa meilleure performance du jour lors de la SS8, où il signa un probant 5e chrono. Dans la SS9, une nouvelle légère sortie de route, son moteur calait et Pierre perdait encore un temps précieux dans la manœuvre de retour sur la route. Néanmoins il restait en lice pour un résultat dans le top-10. La SS10 se vit raccourcie à cause de travaux sur la route, mais avec une 10e place assurée, Pierre ne jugea pas nécessaire de prendre des risques superflus dans l’ultime spéciale.

Commentaire de Pierre :  » Nous avons disputé une épreuve d’un niveau remarquablement élevé, alignant des compétiteurs de ‘’gros calibre’’. On pouvait certes s’y attendre puisque c’était la manche d’ouverture du Championnat de France des Rallyes asphalte. Une belle expérience de plus pour Julien et moi, qui avons affronté quelques-uns des meilleurs pilotes du Championnat. Et une chance, aussi, de les avoir pour référence et de pouvoir ainsi mieux jauger nos performances. Ce fut un rallye très intéressant, bien qu’il n’ait pas été exempt de moments un peu chauds qui nous ont certainement coûté des places à l’arrivée. La sortie de route dans la SS3 nous a fait perdre beaucoup de temps. Heureusement, la voiture n’a pas subi de dommages conséquents et nous avons pu continuer. Racing Services nous a apporté un total soutien lors de cette mésaventure, et nous sommes repartis bille en tête avec l’objectif de regagner du terrain. Hélas, nous avons laisser filer 20 autres secondes aujourd’hui dans la SS9, sur un excès d’optimisme. Petite consolation : en dépit de cet écart, nous n’avons perdu aucune place au classement final. A partir de là, révisant mon objectif de départ, je me suis concentré sur l’essentiel : rallier l’arrivée en confirmant ma 8e position des R5. Étant donné le niveau de cette épreuve, j’ai jugé sage de m’en contenter. Une fois de plus, je tiens à remercier mes partenaires et sponsors : Yacco, First, Sparco et le Groupe Polmar. « 

Vous devriez aimer…